Blog

Compteurs Linky : la justice demande le retrait pour raisons médicales

Par dans Actualité 1 août 2019

Une nouvelle fois les compteurs Linky font parler d’eux dans les journaux !
La tribunal de Grande Instance de Tour a demandé le retrait de 13 compteurs Linky (sur 121) pour raisons médicales.

C’est la technologie utilisée par ces compteurs qui est remise en cause : le CPL (Courants Porteurs en ligne).
D’une manière générale, le réseau de câbles électriques d’un logement fait circuler le courant sur une fréquence basse de 50 Hz, conformément aux standards européens.
Avec le CPL, les données informatiques circulent simultanément sur les câbles électriques, mais ce même réseau devient un émetteur d’onde à haute fréquence entre 1.6 MHz et 30 Mhz.
Ces ondes peuvent non seulement perturber les matériels sensibles à la haute fréquence, mais aussi les personnes qui vivent dans cet environnement (notamment les personnes électro-sensibles) avec des maux de têtes, vertiges et fatigues…

Les compteurs Linky ne sont pas les seuls à utiliser le CPL : on peut aussi trouver cette technologie dans d’autres équipements comme les box Internet par exemple.

Si vous avez régulièrement des maux de tête chez vous, dans votre lieu de travail ou que vous êtes électro-sensibles, n’hésitez pas à effectuer une expertise géobiologique pour contourner ce problème.

Pour en savoir plus :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *